Quelles sont les tendances en matière de Gastronomie ?

Cuisiner végétarien

Cette tendance a débuté il y a quelques années déjà mais s’intensifie encore. En effet, l’alimentation végétale a le vent en poupe. De nombreux produits à base de plantes sont désormais proposés pour subsituer les produits d’origine animale. Cette nouvelle façon de cuisiner à base de végétaux satisfait les végétariens mais également les flexitariens qui se font de plus en plus nombreux, à savoir les consommateurs qui réduisent drastiquement leur consommation de viande sans pour autant être devenus végétarien.   

ritzy*propose aux restaurateurs valaisans des cours de cuisine végétarienne mais également végane.

Fast-Good

Être servi rapidement à faible coût : oui, mais manger n’importe quoi : non !

La restauration rapide se doit aujourd’hui d’être savoureuse et composée de produits de qualité. Le fast-good s’inspire donc des modèles fast-food en proposant des menus plus sains, plus équilibrés, plus frais en mettant à l’honneur des produits de saisons. On retrouvera par exemple à la carte des fast-good, des salades, des soupes de saison, etc.  

Le local, encore le local voire l’ultra local

La période que l’on traverse a suscité une envie voire un besoin d’un retour à la nature. La tendance qui en résulte est celle de vouloir découvrir ou redécouvrir les produits locaux, issus de l’agriculture de notre canton ou pays avec une priorité à la production artisanale ou aux ingrédients qui ont un circuit de distribution court. La notion de durabilité commence également à prendre de l’ampleur avec l’intention grandissante de lutter contre le gaspillage, le suremballage des produits, d’en connaître la traçabilité, etc.

Une formation sur le sujet vous intéresse ? Consultez notre formation en durabilité.

L’accélération de la digitalisation

La digitalisation des restaurants était déjà amorcée avant la crise sanitaire. Elle s’est accélérée de manière fulgurante depuis avec les mesures mises en place et les fermetures et réouvertures à répétition annoncées par le Conseil fédéral.

Les clients ont pris l’habitude de consulter la carte des mets sur le site internet de l’établissement ou depuis leur smartphone via un QR code par exemple, de réserver leurs plats à l’avance, de payer sans contact ou directement en ligne etc. Les plateformes de livraison à domicile ou de take-away ont connu un franc succès, que cela soit Gookay pour le Valais, ou d’autres comme Uber Eats ou Smood.

Cette digitalisation entraîne des changements importants de comportements et il devient dès lors plus que jamais indispensable que les restaurateurs puissent suivre ce mouvement et proposer des possibilités de réservation et de commande en adéquation avec ces nouveaux comportements.   

Chez ritzy*, nous accompagnons les restaurateurs dans cette transformation digitale et proposons de nombreux cours en marketing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *